Les Nouveaux P'tits Romans

la collection

 

Toute triste d'être lasse
et lasse d'être en vain
l' âme levée enfin
caresse et embrasse

 

votre yeux et vos mains

 

j'attends vos doigts purs
qu'ils lavent mes yeux tièdes
et que ce doux remède 
dessine sur ma figure

 

vos baisers intermèdes

 

qu'ils servent mon corps
où sont nés tant d'hivers
qu'ils ouvrent des mers
où tant d'étés sont morts

 

qu'ils enfendent ma terre

 

qu'ils ennoient en mes puits
toute semence de pudeur
livrée à vos ardeurs
me rendent la plus impie

 

pervertie âme et coeur

 

 

N.B.14/02/2017

 

 

 

 

 

un défi poétique

Ecrire un poème érotique en rimes embrassés + un ver en rime croisé

- Pourquoi cette  page défi?

 

- Nous sommes sans cesse mis au défi !

L'auteur n'échappe pas à ces exercices sensés rendre meilleur, dans la  discipline que l'on a choisie. Au reste, c'est aussi prouver de quoi l'on est capable face à un commanditaire. 

Pour ma part  il s'agit de savoir rédiger dans tous les styles sur le plus de thèmes possibles.

De plus en tant que ghost writer, je suis amenée à ecrire à la place d'un autre, tout en respectant sa propre personnalité... il faut être totalement invisible dans le texte...

En cela, Je crois que l'écrivain est véritablement un caméléon... Mais, cela fait aussi partie de ma nature... cela devient un jeu.

 

 

Ainsi les défis ci dessous ne sont que quelques récréations...

Mais je vous propose de vous y essayer...

 

Il s'agit  ici, d'écrire une fable, toute en vers en ère, aire, ière...

où la morale, bien sûr, n'est pas oubliée.

 

Je vais te conter l'histoire du roi Alistaire ,

un lointain cousin du côté de ton père,

réputé pour avoir fort mauvais caractère.

il avait une horde de soeurs et de frères,

mais lui seul était du trône destinataire

Aussi,  tous, ainsi que sa mère,

passaient ses caprices et ses colères,

L'enfant menait ses gens de main de fer,

s'ils n'obéissaient pas, se plaignait à son père.

Le roi, trop occupé à diriger ses affaires,

N'ayant jamais d'autres argumentaires

que ceux de ce fils   autoritaire,

congédiait les fauteurs pour le satisfaire.

Bientôt de nombreuses têtes tombèrent;

insatiable d'injustice, l'infant arbitraire

grandit en âge haï et craint par ses pairs.

Pour son quatorsième anniversaire,

le roi lui ignorant cette face sanguinaire,

donna pour son fils une fête extraordinaire.

invita princesses, princes et dignitaires.

L'Hériter plus que jamais impopulaire

se fit à cette noce  tout le contraire,

allait avec grâce dans ses habits lunaires,

de l'un à l'autre convive se pliait à complaire,

d'aucuns le trouvèrent  d'allure crépusculaire.

A la mort de son père,

il hérita la fortune et la couronne solaire.

 

La morale de cette histoire ?

C'est qu'il y a plusieurs faces à la lune, mais

si l'on n'y prend garde, l'on n'en voit toujours qu'une...

 

N.B.

 

FABLE DU ROI ALISTAIRE

gallery/hep taxi en pied